la ballade des suspendus

Publié le 28 Novembre 2017

Les hommes étaient à cet époque plus enclins à reconnaître ce qui leur ressemblait qu'à inventer ce qui les menait à ce qu'ils n'éprouvaient pas. Et qui donc à leurs yeux n'existait pas mais qui pouvait néanmoins les concerner.

 

C'était la limite false entre croyance, espoir, désir, indifférence, ignorance, peur et invention.

 

Ainsi un corps dans la rue lorsqu'il allait mourir de froid croyait qu'il avait chaud et en effet il suait jusqu'à arracher ses vêtements tant il étouffait.

 

Il y avait pour les économistes de l’époque une fonction mathématique correcte froide comme l'acier.

 

En ces temps obscurs et sombres notre ferme connexion fut de l'exister.

 

 

 

Nous étions là avec une lampe de poche nous orientant depuis des millénaires et même lors des révolutions autour d'un bâton.

 

Cette lampe, elle avait trois faisceaux qui s'accordaient et se disjoignaient sur des croyances, des pays, des races, des couleurs, des richesses, des positions, des goûts, des gestes, des chiffres, des pourcentages si possible abstraits qui sentaient bon le fromage, des attitudes.

 

Il y avait là aussi un kaléidoscope qui permettait de voir la réalité par pièces géométriques détachées aux formes limitatives et reproduites en mille. Elles se chevauchaient en formant une composition en plusieurs variations selon les distances visuelles adoptées en les observant.

 

Amateurs d'objets anthropomorphes, nous les dévisagions sans cesse en focalisant notre attention sur un détail de leur imperfection ou sur la séduction pugnace de l’un de leur geste  surtout lorsque cette composition tournait sur elle même.

 

Nous, nous n'étions que des êtres esseulés, interdits de séjour ailleurs que dans un moule. Notre mission était de tracer des limites à l'intérieur de nos prisons. Nous devions être les meilleurs, les plus doux, les plus tendres, les plus limpides. Bien entendu, nous ne l'étions pas !

 

Tout dépendait de ce que nous en attendions, nous les voraces en quête de clarification de nos propres mystères, et nous étions bien fats.

 

Aussi abordions-nous parfois des causes différentes pour un même effet et l'on savait qu'il y avait une grande diversité de facteurs qui s'y employaient.

 

Ainsi, l'inclinaison fit que l'on n'aborda pas les mêmes causes pour le même effet et l'on ne fut pas en accord sur les mesures à prendre pour les améliorer au lieu de les allier de façon décisive.

 

 

La Ballade des suspendus #2

Voir les commentaires

Rédigé par Scripta

Publié dans #La ballade des suspendus, #Littérature, #scripta 21, #2017, #Comme un

Repost0